Khenifra,
Lacs, forêts et cascades dans les montagnes du Moyen-Atlas

Besoin de vous ressourcer au cœur de la nature, de respirer l’air pur des forêts ? Rendez-vous à Khénifra, la « ville rouge » située à environ 170 km de Fès. Montagnes, vastes forêts odorantes, lacs vert émeraude, cascades : au sein de son Parc National, Khénifra abrite des trésors naturels, dont la plus importante cédraie du pays, un paradis pour les randonneurs. Véritable château d’eau du Maroc, c’est ici que nait l’un des plus importants fleuves du Royaume : l’oued Oum Errabia. A sa source, des dizaines de cours d’eau jaillissent de la montagne pour former des cascades impressionnantes. Avec une faune très riche, la région est aussi appréciée des chasseurs et des pêcheurs.

Mais Khénifra c’est aussi une ville marquée par son histoire. Elle est la capitale de la tribu amazighe des Zayanes depuis le XIXème siècle. A l’époque, la ville constituait un atout stratégique dans l’axe commercial allant de Meknès à Marrakech. Les Zayanes en firent alors une zone de contrôle, puis, vers la fin du XIXème siècle, Mouha « Hammou » Zayani, grand patriote marocain, fût nommé caïd par le sultan Moulay El Hassan Ier et développa la ville.

Aujourd’hui, Khénifra sait mettre en avant son histoire, son patrimoine et sa culture amazighe : ses kasbahs, son Pont portugais, ses marchés, son centre artisanal avec ses tapis Zayane et ses objets en bois de cèdre exercent un pouvoir d’attraction au-delà de la région. Sans oublier son folklore et ses troupes musicales mises en avant chaque année lors du Festival Adjir Izouran qui vise à promouvoir la culture amazighe à travers des fantasias, des spectacles musicaux et des rencontres culturelles.

La pépite
de Khenifra

Le lac Ouiouane

Pour vous détendre immédiatement et vous retrouver comme seul au monde, le lac Ouiouane est le site idéal !
A 60 kilomètres de la ville et 1600 mètres d’altitude, ce lac de montagnes s’étend sur une superficie de 16 hectares et est entouré de forêts. Sa rive gauche, peuplée de cèdres, de sapins et de chênes verts est une bulle d’air pur ! Peu fréquenté, l’endroit se prête parfaitement à la détente mais aussi à la randonnée et à la pêche.
Et si vous aimez le camping en famille, vous pourrez installer votre tente autour du lac et même faire des balades à dos de mulet. Renseignez-vous auprès de l’auberge-restaurant située sur le lac pour faire appel à un guide agréé qui organisera votre parcours.

Spécialités culinaires & Terroir

La cuisine de la région de Khénifra est essentiellement basée sur les céréales, le lait de brebis et de chèvre, le miel et les viandes.
Le tajine d’agneau aux légumes est sans doute le plus consommé par les habitants de la région. De même que le couscous au « guedide » (viande marinée et séchée au soleil) et le « sykouk », une préparation à base de couscous auquel on ajoute du « lben» (lait fermenté).
Autre recette typique, le « Ahrich » demeure la spécialité locale (un plat à base de tripes de mouton, enroulées avec des boyaux sur un bâton de chêne, et cuit sur la braise) ainsi que le « harbar » qui est une sorte de soupe préparée à partir de blé mélangé avec du lait.

Voir plus

Côté terroir, la région recèle de délices comme les raisins de Kerrouchen, cultivés dans la région depuis très longtemps. Certains pieds sont âgés de plus de 100 ans ! Ces raisins de gros calibre de couleur noire ou blanche sont très sucrés.
Enfin, l’agneau Timahdite, est une race rustique originaire du Moyen-Atlas que l’on retrouve dans de nombreux tajines de viande agrémentés de légumes ou de fruits secs.

Le coup de cœur

Partez à la découverte d’un joyau naturel à 30 km de Khénifra : le « lac vert », Aguelmam Azegza !
Situé à environ 1500 m d’altitude, au cœur du Parc National de Khénifra, il est entouré de reliefs calcaires et d’une immense forêt de cèdres et de chênes verts. Il se distingue des autres lacs de la région par sa couleur aux différentes nuances de vert, qui varient en fonction de la lumière.
Dans ses eaux claires, le lac est peuplé de brochets, de carpes et de perches ainsi que de canards et de poules d’eau : une faune variée qui se prête parfaitement à la pêche et à la chasse. Tout autour, l’ocre de la terre se mêle au gris de la pierre ainsi qu’au vert de la forêt. En hiver, le lac se couvre d’un manteau neigeux qui offre un panorama unique ! On peut même y croiser des aigles royaux.

L’instaspot
à ne pas manquer

Le belvédère d’Ito

A environ 100 km de Khenifra, en prenant la route en direction d’El Hajeb vers les sources de l’oued Oum Errabia, il existe un lieu qui offre un panorama unique sur le Moyen-Atlas et les vallées en contrebas.
Le belvédère d’Ito est une terrasse naturelle d’où la vue sur les montagnes est saisissante, un véritable petit coin préservé, entre forêts de cèdres odorants et colonies de singes sauvages. L’observatoire est situé au bord de la route où vous pourrez garer votre véhicule pour profiter du paysage sur la vallée.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021