Asilah,
Arts et détente au bord de l’Atlantique

Vous appréciez l’art et le charme authentique des petits ports de pêche?

Avec sa médina colorée, ses places bordées de cafés, son architecture arabo-andalouse et ses plages de sable fin, Asilah est la destination parfaite pour un week-end en bord de mer. Mais, Asilah c’est aussi un charme unique lié à son attractivité culturelle.

Peintres, dessinateurs, écrivains, sculpteurs : la ville est devenue le point de rencontre d’artistes en tout genre et regroupe de nombreux ateliers d’artistes et galeries d’art.

Ancien village de pêcheurs, à 45 minutes au sud de Tanger, Asilah a été peuplée par des tribus arabes à partir du VIIIème siècle avant de tomber aux mains des Portugais en 1472. Ils y construisent un imposant rempart pour encercler la médina qui s’étend sur 7 hectares et dispose de cinq grandes portes.

La vieille ville garde d’ailleurs des traces architecturales de ce passé, dont fait partie la Coraça (Borj al-Bahr), une tour avancée sur la mer construite au XVIème siècle.

Aujourd’hui, Asilah est surtout appréciée pour son charme bohème, sa tranquillité et son ouverture sur le monde. Elle accueille chaque année l’un des événements les plus célèbres du Royaume, le Moussem Culturel International d’Asilah qui met les arts à l’honneur.

Une destination à la fois ressourçante, inspirante et divertissante.

La pépite
d’Asilah

Les galeries d’art

Ici, au détour des petites ruelles de la médina, vous trouverez des lieux des plus inspirants : les galeries d’art !

Ville artistique, Asilah a depuis toujours inspiré de nombreux talents. C’est en partie grâce à deux intellectuels et artistes originaires de la cité, Mohamed Benaïssa (ancien ministre des Affaires étrangères du Maroc) et Mohamed Melehi (artiste contemporain de renom), qui ont en l’idée en 1978 de faire de la ville le terrain de jeu de diverses pratiques artistiques en créant son fameux moussem.

Peintres, écrivains, poètes, photographes…il faut dire que la cité balnéaire, entre océan et quiétude, est l’escale idéale pour laisser vagabonder son imagination.

Voir plus

Ses ruelles soigneusement décorées, ses maisons typiques blanchies à la chaux, ses portes bleutées, la douceur de son climat et ses effets de lumière donnent à la ville un charme certain.

Nombre d’artistes y ont d’ailleurs élu domicile et il est possible, tout au long de l’année, de visiter leurs ateliers ou galeries disséminés dans toute la ville.

Renseignez-vous auprès d’un guide agréé, ou directement auprès des galeries de la médina, pour profiter de cette expérience unique.

Spécialités culinaires & Terroir

Ancien village de pêcheurs, Asilah est toujours appréciée pour sa cuisine iodée : grillades, fritures, marinades, paëllas et tajines.

Ici les produits de la mer se dégustent avec petit supplément de saveurs ! Si vous êtes amateurs de poisson fraîchement pêché, comme le bar, le loup, l’oblade, ou la dorade royale, vous allez vous régaler.

Du déjeuner au dîner, vous pourrez également demander un bol de Bissara, soupe à base de fèves ou de pois secs , arrosée d’huile d’olive et de cumin.
La ville est aussi réputée pour ses sels marins fabriqués au nord de la cité, dans les marais salants. S’ils sont généralement destinés à la conservation des poissons et exportés dans tout le Royaume, il sont aussi propres à la consommation quotidienne.

Le coup de cœur

Au coucher du soleil, les zaïlachis (habitants de la ville d’Asilah) apprécient de se balader le long des remparts qui bordent l’océan.

Au bout de la promenade, se dresse le Borj Krikia. Actuellement en rénovation, cette avancée sur l’océan, à la beauté architecturale remarquable, est classée au Patrimoine Historique par l’UNESCO.

Le Borj vient former un balcon où les passants viennent s’asseoir pour y observer le soleil se coucher sur l’Atlantique et sur les maisons de la médina.

Un endroit stratégique pour profiter d’un moment de détente et de rêverie, bercés par le va-et-vient des vagues.

L’instaspot
à ne pas manquer

Street-art

En face de la tour El-Kamra (ou « Torre de Menagem »), ancien château du gouverneur portugais, se trouve l’une des fresques les plus emblématiques d’Asilah.

Peint chaque année par un artiste différent à l’occasion du Moussem Culturel International d’Asilah, ce haut mur est devenu, au fil des ans, une des étapes incontournables pour immortaliser sa visite.

Tout au long de votre découverte de la ville, vous trouverez de nombreuses autres œuvres de street-art, aussi colorées les unes que les autres, qui vous inspirerons sans doute pour de nombreux autres selfies.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021