Al Hoceïma,
Nature, détente et activités balnéaires en Méditerranée

Vous rêvez de sable fin, de mer turquoise et d’activités divertissantes ?

Vous aimez la nature et explorer des chemins de randonnée face à la mer ? Al Hoceïma est LA destination qu’il vous faut !

Plages paradisiaques et criques sauvages, falaises millénaires et points de vue à couper le souffle : « la pépite du Rif » est réputée à la fois pour la beauté de ses paysages et pour son histoire.

Vous serez charmés par son port de pêche et la vente de poissons frais à la criée, ses criques sauvages et ses plages de sable gris ou encore la grande diversité de sa faune et de sa flore.

Vous pourrez également y vivre des expériences uniques comme nager avec les dauphins, plonger pour explorer les fonds marins ou encore admirer les 200 grottes du Parc national d’Al Hoceïma, et même passer la nuit dans cet espace naturel préservé.

Dotée d’une belle et longue corniche, vous aurez l’occasion d’y profiter en famille de déjeuners avec vue sur mer, de spectacles musicaux de rue, mais aussi de longues promenades dans les hauteurs, de randonnées dans l’arrière-pays et d’activités nautiques variées.

Berceau des peuples amazighes rifains, Al Hoceïma ne se limite pas à son passé puisqu’elle est aujourd’hui l’une des plus importantes stations balnéaires du nord du Royaume.

Une destination qui ravira aussi bien les amoureux de nature que les citadins en recherche de calme.

La pépite
d’Al Hoceïma

Le sanctuaire de Cheikh Ali Hassoun Al Adouzi

C’est dans l’ancien village d’Adouz, situé dans la province d’Al Hoceïma, qu’il faut se rendre pour découvrir le sanctuaire de Cheikh Ali Hassoun Al Adouzi.

Cet ancien disciple du cheikh Abou Daoud Mouzahim fonde sa propre Rabita (confrérie) au XIIème siècle, en haut du village d’Aït Harchoun. Un peu plus loin, il fait construire une zaouïa qui deviendra l’un des centres soufis les plus importants de la région.

C’est aujourd’hui à cet endroit qu’il est également enterré et que l’on peut découvrir le mausolée de celui qu’on appelle « le plus grand cheikh du Rif ».

Voir plus

Pourquoi le visiter ? Vous en apprendrez davantage sur l’histoire spirituelle du Royaume mais profiterez également de la situation géographique d’Adouz, sur les hauteurs du Parc naturel d’Al Hoceïma avec un panorama exceptionnel sur les vallées boisées du Rif.

Spécialités culinaires & Terroir

À Al Hoceïma, la pêche est partout !

Tagines et grillades de poisson sont donc les plats à goûter absolument sur les tables de la ville.

Mais avec plus de 10 000 ruches, la région est aussi particulièrement réputée pour son miel et en produit environ 100 tonnes par an. Si plusieurs couleurs et saveurs du précieux nectar y sont confectionnées, le miel de thym est certainement le plus recherché.

Concernant les herbes aromatiques, la lavande et le thym sont tous deux très répandus dans la région, notamment au sein de son parc national.

Côté cuisine, le couscous rifain, préparé avec des potirons et un mélange de lait versé à même la semoule, est également un incontournable.

Le « Mesfouf » rifain, autre sorte de couscous, est préparé, quant à lui, avec des feuilles de lavande, de la viande et des légumes variés. Pour les Rifains, il garde une importante signification religieuse et émotionnelle. Il est d’ailleurs encore servi aujourd’hui lors des mariages ou des célébrations.

Voir plus

En période de Ramadan, les habitants aiment déguster la « Louzan », une soupe préparée à base d’orge et de lait.

Autre spécialité ayant une place privilégiée dans la culture culinaire rifaine : le « Aghroum », un pain préparé avec de la farine ou de la semoule de blé, du maïs et de la levure.

N’oubliez pas, lors de votre voyage, de déguster les « Roco d’Al Hoceïma », des beignets à base d’œufs, de farine et de jus d’orange saupoudrés de sucre glace.

Le coup de cœur

Impressionnante forteresse nichée en haut d’une des montagnes surplombant la Méditerranée, las Torres de Alcala a longtemps été attribuée aux ibériques, qui l’auraient construite au XVème siècle lors de leur occupation.

Pourtant, des fouilles récentes du site archéologique ont révélé que cette imposante bâtisse date en réalité du XIIIème siècle, attribuant ainsi sa paternité aux Almohades.

Les ruines de cette ancienne place stratégique, situées au cœur du Parc national d’Al Hoceïma, ont bénéficié d’un vaste plan de réhabilitation qui leur permet aujourd’hui d’accueillir un public nombreux. L’édifice, qui surplombe la Méditerranée, comprend cinq tours, reliées entre elles par une muraille.

Un point de vue saisissant, qui embrasse à la fois les collines verdoyantes du parc et la mer à perte de vue.

L’instaspot
à ne pas manquer

Taoussarte

À quelques kilomètres de la ville, dans le Parc national d’Al Hoceïma se trouve Taoussarte, un tout petit village en bord de mer.

Vous pourrez y emprunter un chemin en corniche, véritable balcon sur la Méditerranée, qui vous donnera envie de prendre des photos en continu.

Cabanes de pêcheurs sous les falaises, cultures en terrasse, canyons secs ou vergers d’amandiers et d’oliviers : la diversité des paysages de Taoussarte est un vrai plaisir tant pour la vue que pour l’odorat !

Cette promenade vous permettra également d’observer la vie rurale de la région, le charme et l’accueil de ses habitants aux chapeaux tressés promenant leurs troupeaux dans cette nature préservée.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021