48h à Tiznit,
Un week-end rafraichissant près de l’océan

Vous n’arrivez pas à choisir entre mer et montagne, entre repos et activités en plein air ? Faites les deux le temps d’un week-end ! Tiznit saura répondre à toutes vos envies. Véritable oasis au cœur du désert, au carrefour de l’océan, du désert et de la montagne, Tiznit relie la vallée du Souss au grand sud marocain et l’Anti-Atlas à la côte atlantique.

Dans sa médina hors du temps, vous pourrez découvrir une architecture de charme, vous balader entre ses ruelles et ses patios et visiter des ateliers où les artisans orfèvres et joailliers travaillent l’argent comme nulle part ailleurs.

La proximité de l’océan (avec, entre autres, les plages d’Aglou et de Mirleft – réputées pour leurs vagues et leurs eaux poissonneuses), les paysages désertiques et les montagnes de l’Anti-Atlas font de Tiznit une destination où vous pourrez vivre des expériences variées.
Entre désert, montagnes, vallées verdoyantes et océan, Tiznit est un havre de paix rafraichissant et revigorant.

Jour 01

Depuis sa réhabilitation en 2015, l’intérieur de la médina de Tiznit (classée monument historique) a permis aux habitants ainsi qu’aux visiteurs de se réapproprier les lieux emblématiques de la ville.
S’y balader c’est faire un saut dans le temps à la découverte de l’histoire de la ville. L’enceinte de Tiznit est une ligne de remparts de 5 km de long et 8 mètres de haut, flanquée de 56 tours et percée par cinq portes historiques. Des portes bleues de tradition alaouite rappellent très fortement celles de la ville d’Essaouira.

A l’intérieur de la ville, vous pourrez sillonner les rues des différents quartiers dont les noms reprennent ceux des grandes familles fondatrices de la ville (Id Ougfa, Aït Mohammed, Id Zkri, Id Dalha). Les maisons traditionnelles ressemblent pour certaines à des riads de Marrakech.

Voir plus

Parmi les lieux les plus emblématiques de la médina, la place du Méchouar. C’est une place commerçante en forme de polygone, entourée de boutiques, d’ateliers aux stores rayés, de petits cafés et de restaurants traditionnels.

Poussez les portes du Palais du Khalifa (Qasr El Khalifi) qui abritait le représentant du Sultan, puis admirez la Grande Mosquée et son minaret original, planté de perches en bois.

A l’heure du déjeuner, la plupart des restaurants concentrés autour de la grande place vous proposeront une des spécialités de Tiznit avec un bon verre de thé à la menthe. 

Après le repas, ne manquez pas d’aller vous promener du côté du jardin public de la place El Koufa. Véritable havre de paix destinée aux piétons, mais également aux cyclistes, cette place fait partie des endroits à visiter absolument lors de votre séjour à Tiznit.

Enfin, n’oubliez pas de visiter la Kasbah Aghnnaj avec son musée et son théâtre à ciel ouvert.

En après-midi, direction le souk des bijoutiers !

Faufilez-vous entre les colonnes au fil des patios, et visitez les ateliers où les artisans travaillent l’argent. Vous aurez l’opportunité de les voir à l’œuvre sur des bracelets en argents, des colliers ornés de pierres semi-précieuses, des boucles d’oreilles ou encore des fibules. Réputés pour leur savoir-faire unique, ils réalisent aussi bien des bijoux traditionnels que modernes. Vous trouverez aussi toutes sortes d’objets en argent comme des poignards décoratifs.

En fin de journée, une petite balade autour de Aïn Aqdim, la « Source Bleue » s’impose.
L’eau tombe en cascade dans un demi-cercle constitué de murs de pierres ; le spectacle est particulièrement beau de nuit.

Sur le chemin du retour, baladez-vous autour des remparts de Tiznit pour profiter de la beauté de ces forteresses. Au coucher du soleil, la vue du haut des remparts de la médina est tout simplement sublime !

À ne pas manquer : Sous l’emblème d’une fibule d’argent, la ville organise chaque été le Festival Timizar. Celui-ci est dédié aux bijoux en argent, en hommage aux maîtres artisans, les « Mâalems », qui font la fierté de la ville.
Le programme est très diversifié : soirées animées avec des grands artistes nationaux et internationaux, folklore, défilés de mode…Le festival organise aussi des conférences portant sur l’argenterie et l’orfèvrerie. 


Jour 02

Après cette immersion dans le patrimoine de Tiznit, tournez-vous, le temps d’une journée, vers l’océan et les plages de sable blanc du grand sud. A une vingtaine de minutes du centre-ville, vous découvrirez Aglou, un village de pêcheur aussi appelé « Tiznit Plage ».
Promenade et baignade sur les plages d’Aglou sont des incontournables pendant un séjour à Tiznit. Ici les paysages sont uniques : la mer à perte de vue, les montagnes aux alentours ainsi que les dunes de sable.

Voir plus

Pensez à prendre un pique-nique pour profiter de la quiétude des plages. Des agences proposent également des balades à cheval, en quad ou encore à dos de dromadaire.
Les vagues d’Aglou sont faites aussi bien pour les débutants que les surfeurs expérimentés.

Enfin, faites un tour au village de pêcheurs situé au pied des falaises.
Vous y découvrirez un étonnant village troglodytique, avec des grottes, des escaliers et des terrasses directement taillés dans la falaise. En hiver, le souk aux poissons réunis locaux et visiteurs venus de tous parts.

Si vous êtes amateurs de pêche, de surf et de sports nautiques reprenez la route à 30 km au sud jusqu’à Mirleft, petit village cerné de falaises, de criques et de plages.
On compte sept plages autour de Mirleft, certaines plus facilement accessibles que d’autres et chacune offrant une expérience particulière.

Mirleft, c’est aussi le paradis du parapente, particulièrement à la saison d’automne. Si vous souhaitez tenter l’expérience, sachez qu’elle est possible à tout âge et qu’elle est encadrée par des professionnels agrées. Rendez-vous auprès des agences dans le centre de Mirleft pour connaitre les horaires.

À ne pas manquer : La plage du Marabout de Sidi Mohammed Ben Abdallah à Mirleft, est certainement l’une des plus belles de la côte sud grâce à la blancheur de son sable, à ses nombreuses criques et à son gros rocher central. 

Le coup de coeur
de la rédaction

Tiznit, c’est aussi une nature préservée. Le Parc National de Souss-Massa, à 40 km au nord, est un espace de protection du littoral et de l’estuaire qu’il faut visiter.
S’étendant sur 33 800 hectares, cette réserve naturelle se caractérise par la diversité de sa faune et de sa flore. Traversé par les oueds Souss et Massa, ce parc est une étape migratoire importante pour plusieurs espèces d’oiseaux.
Vous pourrez notamment y observer des flamants roses, des hérons cendrés et aussi des oiseaux rares tels que les spatules blanches. Dans la partie maritime de la réserve, sur la plage, se trouve le marabout de Sidi Rbat, dont le nom traduit l’ancienne présence d’un couvent fortifié (« Ribat »). Sur place, vous pourrez trouver un guide officiel pour faire le tour de la réserve et en savoir plus sur ses différentes espèces.

Si vous avez un jour de plus…

Blotti au creux de l’oasis d’Id Aïssa, Amtoudi est un petit village cerclé de falaises imposantes.
Près de 300 familles y vivent mais la présence de l’homme dans cette région remonte à plus de 2000 ans comme en témoignent les gravures rupestres situées dans le site de Boutarigt. Vous y verrez des gravures typiques avec des dessins d’animaux. Le village a aussi la particularité d’être dominé par deux « agadir » anciens (ou « igoudar » au pluriel), ces greniers collectifs fortifiés datant du XIIème siècle.
Du haut de son piton rocheux, l’Agadir Id Aïssa, le plus ancien au Maroc, est une merveille d’architecture défensive.

Voir plus

Contrairement aux ksour du sud marocain, l’agadir est édifié avec des pierres, des tuiles et de la terre. Resté en fonction jusqu’en 1956, l’Agadir Id Aïssa compte 73 cellules utilisées pour y stocker des vivres.
Du haut de l’édifice, vous pourrez admirer les nombreux palmiers, figuiers, amandiers, abricotiers, oliviers et orangers qui côtoient les champs de maïs et d’orge ainsi que les jardins potagers qui font toute la beauté et la richesse d’Amtoudi.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021