Tafraout,
Nature, histoire et traditions Amazighes dans l’Anti-Atlas

Envie d’air pur à la montagne, de vous retrouver face à la nature ?

Et si vous partiez à la découverte d’une région authentique et accueillante ?

Avec ses roches de granite rose, ses amandiers en fleur, ses palmeraies verdoyantes et ses gorges fertiles, la région de Tafraout fera le bonheur de tous ceux qui recherchent une destination au cœur de la nature.

Elle regroupe de nombreuses curiosités naturelles uniques qui feront le bonheur des petits et des grands, comme la roche du Lion, « le chapeau de Napoléon », les rochers peints, ou encore des gravures rupestres datant de milliers d’années.

Entourée de nombreux villages au mode de vie séculaire, elle offre des paysages entre montagnes et vallées, parfaits pour faire de la randonnée, du vélo ou de l’escalade.

Artisanat, architecture traditionnelle et produits du terroir : la ville célèbre aujourd’hui encore les traditions amazighes et aime les faire partager à ses visiteurs !

Du haut de ses 1200 mètres d’altitude, au cœur de la vallée des Ammeln, dans l’Anti-Atlas, Tafraout a été fondée au XIème siècle.

En plus de sa flore impressionnante (oliviers, palmiers, amandiers) qui permet à la région de vivre de l’agriculture, la ville organise chaque année un Festival des Amandiers qui réunit des milliers de visiteurs venus de tout le Royaume.

Un évènement qui met en valeur la culture et le terroir de Tafraout, entouré de vallées en fleurs.

La pépite
de Tafraout

Le village d’Aday

À 3 kilomètres de Tafraout se trouve le village d’Aday avec ses charmantes maisons en pisée, installées à flanc de colline.

Au cœur de la roche, se distingue une petite mosquée de couleur rouge, à l’architecture plus contemporaine.

Il est facile d’escalader les roches de granite rose, pour découvrir de plus près leurs formes surprenantes.

Vous profiterez aussi d’un joli panorama sur le village et la vallée en contrebas, qui regorge de palmiers et d’amandiers. 

Spécialités culinaires & Terroir

Découvrez la ville où l’amandier est roi !

Grâce à son faible besoin en eau et sa résistance importante à la sécheresse, la culture de l’amandier est pratiquée depuis des siècles dans la région de Tafraout.

De nombreuses associations de producteurs et coopératives agricoles sont d’ailleurs présentes dans cette zone qui produit près de 1600 tonnes par an du fameux fruit à coque et que l’on retrouve sur toutes les tables du Royaume.

Très prisé, l’amlou (mélange d’huile d’argan, de miel – cultivés également dans la province – et d’amandes) se déguste principalement au petit-déjeuner, ou à l’occasion d’encas sucrés. À Tafraout, il accompagne même le traditionnel couscous !

Voir plus

Côté salé, les habitants préparent des tajines à base de viande, de fruits et d’amandes grillées. Mais aussi des plats à base de céréales, tels que la Tagoula (farine de blé bouillie) et le Berkoukes, une semoule épaisse mélangé avec des légumes et de la viande.

À l’occasion du nouvel an amazighe, le plat principal est l’Ourkimn, un mélange de fèves, haricots secs, lentilles et pois chiches bouillis dans une marmite en cuivre sur feu de bois et assaisonné avec des épices.

Le coup de cœur

Parmi les sites les plus étonnants de la région, celui dit de la Tête du Lion est à voir absolument !

Dans la vallée d’Ammeln, au sommet de l’une des montagnes du Jbel Lekst, se dessinent les traits d’une tête de lion qui semble avoir été creusée à même la roche.

Prenez la sortie de Tafraout, au carrefour en direction d’Agadir, pour l’apercevoir.

Cet effet d’optique, totalement naturel, est d’autant plus saisissant en début d’après-midi, à l’heure où les jeux d’ombres et de lumière rendent la tête du roi de la savane encore plus reconnaissable.

L’instaspot
à ne pas manquer

Les rochers peints

Prenez des photos mémorables dans un endroit mythique : les rochers peints !

Cette installation artistique a été réalisée dans les années 1984-1985 par l’artiste belge Jean Vérame, dans le village d’Aguerd-Oudad, à seulement 5 kilomètres de Tafraout.

Principalement peintes en bleu (avec quelques touches de jaune, de rose et de vert), ces imposantes roches contrastent avec le paysage désertique qui les entoure.

Les rochers multicolores semblent convier le voyageur dans un monde imaginaire.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021