Guelmim,
Patrimoine et art de vivre sahraoui, entre oasis, mer et désert

Vous rêvez d’un voyage dans le désert, tout en restant à proximité de l’océan ? L’histoire et les traditions sahraouies vous attirent ? Oasis verdoyantes, palmeraies gorgées de dattes, ksar, kasbah, sources thermales et artisanat de qualité vous attendent à Guelmim !
La ville et sa région possèdent de nombreux atouts pour s’évader et se reposer, dont sa proximité avec la Plage Blanche, l’une des plus belles du Royaume. Autour de Guelmim, vous pourrez également partir à la découverte de vestiges préhistoriques et vous rafraichir dans ses palmeraies à perte de vue.

Parmi elles, Taghjijt et son ancestral système de partage des ressources qui permet aux habitants de la région de bénéficier d’un approvisionnement en eau très précis. Autrefois connue pour être un centre caravanier majeur sur la route de Tombouctou, la ville est restée un important point d’échanges de denrées entre les populations nomades et sédentaires.

Témoignant d’une diversité culturelle et historique dans son patrimoine à la fois Amazigh et Hassani, la région de Guelmim est résolument attachée à ses traditions.
Danses, chants, gastronomie, artisanat, histoire : vous découvrirez le fameux art de vivre sahraoui qui invite à l’authenticité et la générosité.

La pépite
de Guelmim

Le Jardin botanique Alex & Alessandro

Découvrez le Jardin Botanique Alex & Alessandro, une des curiosités de la région à ne pas manquer ! Au cœur de l’Oasis de Tighmert, située au sud-est de Guelmim, s’étend une nature abondante à perte de vue.
C’est ici, dans une bâtisse construite avec des matériaux du terroir, que fleurissent de nombreuses plantes aquatiques et aromatiques. Mais la particularité du jardin est qu’il regroupe une vaste collection de plantes grasses et « succulentes » (plantes vivant en milieux arides qui retiennent naturellement l’eau) et désertiques (cactées et palmiers-dattiers). Le long de ses allées, vous pourrez vous balader, bercés par le chant des oiseaux qui y ont élu domicile, pour le plus grand plaisir de vos yeux et de vos oreilles.

Spécialités culinaires & Terroir

Goûtez aux plats traditionnels sahraouis, et particulièrement ceux à base de viande caméline ! Une chair tendre et savoureuse dont raffolent les habitants de la région.
Sa consommation est héritée des traditions sahraouies et du mode de vie nomade. Vous la dégusterez en « Tbikha » cuite avec de l’huile d’olive dans une grande marmite (« salta ») sur des braises. Puis, elle accompagnera le couscous « Khoumassi » ou du riz cuit à petit feu dans la sauce de la viande (« Maro et Lham »).
Vous aurez aussi l’occasion de goûter au Boulaghmane, une farine d’orge séchée puis pilée que l’on appelle aussi Magli ou encore Amagla. La farine est ensuite mélangée à de l’eau chaude, du sucre et du sel, ainsi que du beurre (que les sahraouis appellent Dah) ou du Wadak (graisse de dromadaire fondue). On le mange en guise de plat, grâce à ses qualités nutritives, notamment au Shour durant le mois de Ramadan.

Voir plus

À Guelmim, on fabrique aussi un pain traditionnel, le « Mboura » qui est préparé sans sel et sans levure, puis cuit directement sur le sable pour accompagner les plats principaux.

Côté douceurs, les sahraouis sont friands du « Zrig », une boisson à base de lait de dromadaire mélangé avec de l’eau et du sucre.

Côté terroir, vous pourrez repartir avec dans vos bagages, plusieurs variétés de semoules de couscous (« Khoumassi », « Toulati » ou « Aadi », selon la céréale utilisée). Vous apprécierez également les différentes variétés de dattes (les « Boufagouss », les « Boussakri » ou encore les « Ljihl ») ainsi le miel d’euphorbe (« daghmous ») au goût légèrement piquant, apprécié pour ses propriétés médicinales.

Le coup de cœur

Voici un rendez-vous unique, à ne pas manquer ! Tous les samedis, éleveurs, acheteurs et « hommes bleus » du désert, les Touaregs, affluent au souk aux dromadaires de Guelmim.

Connu sous le nom de « Amhayrich », ce marché est le plus grand rassemblement de ce type au Maroc. En plus des chameaux, on y trouve aussi des moutons, des vaches et des chèvres. Ici, on les soupèse, on les inspecte et on négocie leur prix. Pour profiter du spectacle, il vous faudra vous lever tôt et vous présenter au marché dès son ouverture à 7h du matin.

L’instaspot
à ne pas manquer

Les cascades de Fask

Partez à la découverte des cascades de Fask, au cœur de l’oasis de Tighmert, située à une quinzaine de kilomètres de Guelmim.
Ces petites chutes d’eau qui descendent en escalier sur un canyon jusqu’à former un bassin, offrent un panorama enchanteur. Les habitants des villages voisins viennent également y abreuver leur bétail ou s’y rafraîchir lorsque les températures augmentent. L’occasion de prendre quelques clichés souvenirs.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021