Fès,
Douze siècles de culture, d’artisanat et de gastronomie

L’histoire et les traditions marocaines vous passionnent ? Vous rêvez d’un voyage dans une ville ancestrale pour vous détendre et vous cultiver ?

Bienvenue à Fès ! Premier site marocain à être inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, Fès abrite l’une des médinas les plus impressionnantes du monde arabo-musulman.

Attirés par les odeurs d’épices, happés par les bruits des orfèvres, forgerons ou encore ébénistes en action, laissez-vous transporter de fondouks en médersas et de marchés en ateliers.

Artisanat, cuisine, histoire, architecture: à Fès, (re)découvrez le meilleur des savoir-faire marocains.

Fondée au début du IXème siècle par Idriss II, Fès fut la capitale des Idrissides jusqu’au Xème siècle. Elle est à ce titre la première ville impériale du Royaume. Ce n’est que quelques siècles plus tard, lorsque la dynastie Mérinide en fit sa capitale au détriment de Marrakech, que Fès connut sa période la plus fastueuse. Elle est alors parée de ses plus beaux monuments.

Véritable labyrinthe aux quelques 9000 rues et ruelles, Fès est le lieu par excellence pour se perdre. Destination qui était autrefois très prisée des savants, des philosophes et autres hommes de sciences, Fès, en tant que gardienne des traditions, des arts et des lettres ne manquera pas de vous séduire.

La pépite
de Fès

Atelier de sellerie

Renommé à travers tout le royaume, un atelier de sellerie se niche au dernier étage du Maristan Sidi Frej, un ancien hôpital.

Issu d’une illustre lignée de sellier, le propriétaire fait perdurer un héritage précieux, notamment lors des fantasias.

L’ensemble des ornements du cheval compte alors 34 pièces sur lesquelles doivent intervenir pas moins de 14 artisans.

De véritables bijoux à admirer.

Spécialités culinaires & Terroir

Difficile de faire son choix à Fès tant le patrimoine culinaire y est important.

Lieu idéal pour mettre à l’honneur les traditions, on y déguste volontiers le Trid au poulet, une copieuse recette assemblant du poulet fermier à des msemens très finement coupés en lanières, le tout arrosé d’une savoureuse sauce agrémentée de lentilles au fenugrec et aux épices.

La Pastilla aux douces notes sucrées et salées, appelée aussi « Johara » ou pastilla au lait, est également un plat très apprécié. À contrepied des versions modernes au poulet ou au fruit de mer, la recette traditionnelle fassie associe la chair moelleuse des pigeonneaux au craquant des amandes torréfiées.

Nombreuses sont les adresses de la cité à perpétuer ces recettes familiales.

Côté « street-food », l’un des incontournables est le sandwich à la rate farcie. Assaisonnée d’une bonne dose de sauce piquante, cette recette traditionnelle fassie associe la rate à un mélange de foie de poulet ou de bœuf et de graisse de cœur relevé d’ail, d’épices et d’herbes fraîches.

Au rayon des douceurs, le voisinage de la médersa Attarine et de la mosquée Al Qaraouiyine réjouit les gourmands avec des étals de nougats colorés typiques de la ville. Parfumées au citron, à la fraise ou à la fleur d’oranger, les tablettes sont agrémentées d’amandes, de cacahuètes ou de graines de sésame.

Le coup de cœur

Considéré comme l’un des plus beaux complexes architecturaux de la médina, le Complexe Nejjarine s’organise autour d’une place et se compose d’un fondouk, d’une fontaine et aussi d’un souk dédié à la menuiserie et à l’ébénisterie.

Longtemps menacé de ruine, il a bénéficié d’une spectaculaire réhabilitation entreprise par la Fondation Karim Lamrani.

Digne représentant des nombreux foudouks de la ville de Fès, le Fondouk Nejjarine, édifié au XVIIIème siècle, est désormais le magnifique écrin du Musée des Arts et des Métiers du Bois. On y découvre une très riche collection d’ouvrages issus de l’ébénisterie fassie et des outils de travail traditionnels.

Après avoir parcouru ses trois niveaux, sa terrasse vous permettra de faire une pause avant de vous réembarquer dans la frénésie de la médina.

L’instaspot
à ne pas manquer

Le Palais Royal

Pour garder un souvenir époustouflant de Fès, rendez-vous devant la porte du Palais Royal.

Véritable bijou de l’artisanat contemporain, cette composition harmonieuse, réalisée dans le courant du XXème siècle, a concentré les efforts de nombreuses filières artisanales (zellige, dinanderie, plâtre, …) au cours des années 1960.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021