Chefchaouen,
Nature et découvertes au cœur du Rif

Vous rêvez d’un voyage hors du temps, entouré de verdure et de piscines naturelles ?

Bienvenue à Chefchaouen, la « Perle du Rif » !

Outre ses célèbres ruelles bleues, ses plaisirs culinaires et son artisanat, Chefchaouen est une destination idéale pour les amateurs d’éco-tourisme.

Cascades jaillissantes, grottes mystérieuses et sites naturels : une adresse à la beauté brute, idéale pour (re)découvrir le Maroc, côté montagne.

Fondée en 1471, Chefchaouen a été conçue comme une ville forteresse, pour protéger les populations des invasions portugaises et espagnoles.
Mais c’est surtout sa situation géographique qui fait de Chefchaouen une ville singulière : elle est nichée entre deux montagnes, au pied des monts Kelaa et Meggou – auxquels elle doit d’ailleurs son nom puisqu’il signifie « les cornes » en rifain.

La cité se situe au creux d’une vallée particulièrement fertile, car traversée par de nombreuses sources.
Cette position stratégique a permis à Chefchaouen de s’enrichir au fil des siècles, notamment avec l’arrivée des communautés maures et juives sépharades, issues d’un exode déclenché dans une Espagne en pleine Reconquista, à la fin du XVème siècle.

La cité, qui fut longtemps repliée sur elle-même, a aujourd’hui bien changé.
Pour une journée ou un week-end, la ville – et sa région – se prêtent à merveille à toutes les escapades, que ce soit en se baladant dans sa médina ou en s’offrant quelques activités en pleine nature.

La pépite
de Chefchaouen

Ras el-Ma

La source Ras el-Ma constitue le cœur sacré de Chefchaouen.

Jaillissant directement de la montagne, cette source naturelle permet à ses habitants l’irrigation des terres et une alimentation constante en eau potable depuis des siècles.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Si la source faisait à une certaine époque tourner les différents moulins du village, vous pouvez aujourd’hui encore y croiser les femmes chaounies s’activer aux lavoirs, toujours en usage.

Pour une promenade agréable, n’hésitez pas à remonter le ruisseau appelé « fouara » le long de la vieille ville, depuis la rue Sidi Ahmed el-Ouafi jusqu’à la source.

Spécialités culinaires & Terroir

Si Chefchaouen est réputée pour ses panoramas à couper le souffle, la ville est également reconnue pour ses plaisirs culinaires.

En 2010, elle a même été inscrite sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, en raison de sa pratique de la « Diète Méditerranéenne » qui regroupe un ensemble de savoir-faire, pratiques alimentaires et traditions « allant du paysage à la table ».

Elle repose principalement sur la consommation de céréales, de fruits et légumes frais ou séchés, accompagnés de nombreux condiments et épices, avec une faible proportion de viande ou de poisson. Mais ce modèle nutritionnel s’axe également autour de l’huile d’olive, grâce à la présence de nombreuses oliveraies dans la région.

Voir plus

On l’extrait souvent ici par broyage traditionnel, à l’aide d’une roue de pierre qu’un âne ou un mulet fait tourner, la « Maasra ». Si les techniques d’extraction sont nombreuses, elles permettent ainsi de se délecter de différentes saveurs une fois en bouche. L’huile de pression obtenue grâce à l’empilement de disques tressés les uns sur les autres aura une saveur assez prononcée.

À déguster sous les rayons du soleil de la petite place de la ville, trempée dans un pain traditionnel tout juste sorti du four.

Le coup de cœur

S’il existe un endroit à ne manquer sous aucun prétexte à Chefchaouen, c’est bien le mirador de la mosquée de Bouzâafar.

Adossée au Mont El-Kalaa et bâtie dans les années 1920, cette mosquée ne fut aménagée en tant que telle que lors de sa récente restauration.

Aujourd’hui, son belvédère fait partie des lieux les plus visités de la ville. Et pour cause : son panorama sur la perle bleue du Rif est absolument imprenable.

Vous y aurez une vue plongeante sur l’un de ses flancs et sa position stratégique vous permettra d’embrasser la médina d’un seul regard.

L’instaspot
à ne pas manquer

La Médina

Difficile de visiter la ville de Chefchaouen sans être happé par l’harmonie des tons azurés de sa médina.

C’est certain, avec ses façades blanchies à la chaux bleutée, la ville indigo, fait le bonheur des amateurs de photographie et mérite bien sa réputation. De grandes marques internationales de mode viennent d’ailleurs y photographier leurs nouvelles collections.

Et si le bleu est roi à Chefchaouen, c’est en partie lié au fort caractère spirituel de la ville. Qualifiée de « ville sainte », Chefchaouen a longtemps été considérée comme la capitale religieuse de la région.

D’autres estiment que c’est en hommage à la présence de ses nombreuses sources d’eau. Les habitants de la ville y sont si attachés, qu’ils repeignent leurs façades deux à trois fois par an.

S’il existe quelques spots particulièrement recherchés, il suffit simplement de vous balader pour prendre quelques selfies aux nuances saisissantes.

Vous aimerez aussi

Tanger

Besoin de vous échapper face à la mer, entre Atlantique et Méditerranée ? Tanger a tant de facettes à vous faire découvrir

Voir la destination east
Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021