Casablanca,
Dynamisme et patrimoine dans la ville blanche

Envie d’un city break pour découvrir une ville dynamique qui vous offrira de nombreuses distractions et des possibilités de shopping infinies ? L’histoire et l’architecture vous passionnent ?

Casablanca est LA ville dans laquelle vous devez vous rendre !

Haut lieu des affaires mais aussi des loisirs, mégalopole qui surprend par le modernisme de son architecture, laissez-vous tenter par ses belles adresses chics, sa vie nocturne et ses tables gourmandes.

Toujours en mouvement, Casablanca mérite que l’on se plonge dans son tourbillon.

De par son histoire, mais aussi, de par son ambiance cosmopolite qui en fait l’une des destinations les plus vibrantes du Royaume. Initialement baptisée Anfa, la ville fut rasée par les Portugais en 1468 lors d’un raid mené par le roi Alphonse V, puis à nouveau détruite par les bombardements français, plus de 400 ans plus tard, en 1907, lors de l’insurrection de la ville.

Depuis, Casablanca (le nom que lui donnent les commerçants espagnols à partir de 1781) n’aura de cesse de renaître de ses cendres jusqu’à devenir, aujourd’hui, la plus grande ville du Maroc.

Vous y découvrirez une cité ouverte sur la mer, peuplée de quartiers historiques qui célèbrent la diversité de ses influences au cours des siècles. Le tout bercé par les vestiges de son style Art Déco qui fait encore la renommée de ses avenues.

Vous l’aurez compris, Casablanca s’inscrit comme la ville audacieuse aux mille facettes dans laquelle les activités sont multiples

La pépite
de Casablanca

Les Abattoirs

A Casablanca, loin des buildings modernes et des boutiques branchées, les quartiers populaires regorgent de trésors cachés qui valent le détour.
A Hay Mohammadi, il est encore possible de visiter les anciens abattoirs de la ville de Casablanca, datant de 1912.

Fermé en 2002, pour cause de délocalisation en périphérie, le site a été récupéré par des associations culturelles.

Avec ses murs en béton, ses façades taguées et les vestiges de son activité passée, les Abattoirs restent l’un des lieux iconiques de la ville qui ne cessent d’éveiller la curiosité. Il est aujourd’hui le théâtre de plusieurs activités culturelles et artistiques.

Spécialités culinaires & Terroir

De par ses influences internationales, les tables casablancaises répondent à toutes les envies : cuisine du monde, street food classique ou insolite et bien-sûr, spécialités marocaines traditionnelles.

Au cours de votre périple dans la ville, vous tomberez sans doute sur des charrettes ambulantes remplies d’escargots, les célèbres « babbouch ». Arrêtez-vous pour y dégustez un bol, et surtout pensez à boire le bouillon. Mercredi, c’est la traditionnelle Rfissa que l’on déguste dans la majorité des restaurants de la ville.
Si vous avez plutôt envie de fritures de poisson, d’huîtres bien fraîches ou de sole grillée, allez donc déjeuner au Marché Central.

Voir plus

Passez son imposante porte principale et dirigez-vous vers le centre de l’édifice. Sur place, faites vos achats parmi les nombreux stands de poissonniers puis une fois vos courses terminées, choisissez l’une des échoppes qui bordent le marché pour vous attabler. Tout est préparé sur place et accompagné de garniture : salade marocaine, aubergines grillées, frites… Vous y déjeunerez à ciel ouvert et bien-sûr, le poisson est frais à souhait puisque le port de pêche approvisionne le marché plusieurs fois par jour.

Le coup de cœur

S’il ne fallait visiter qu’un seul lieu à Casablanca, ce serait très certainement les Habous.

A quelques pas du Palais Royal, ce quartier devait répondre à la demande croissante de logements par des familles de négociants marocains venues s’installer dans la capitale économique. Le maréchal Lyautey qui souhaitait alors séparer les habitations des Français de celles des Marocains, fait construire les Habous sur le modèle d’une médina traditionnelle. Aussi étrange que cela puisse paraître, il s’agit donc de constructions très récentes (entre 1918 et 1955) et non pas d’un quartier qui daterait de plusieurs siècles.

Voir plus

Il n’en reste pas moins qu’avec son calme, ses jardins, ses minarets et ses petites habitations toutes blanches, les Habous est l’un des quartiers de la ville les plus agréables à visiter.
Il dispose de plusieurs boutiques d’artisanat marocain (babouches, djellabas, maroquinerie, tapis, bijoux, ferronnerie) avec des produits de bonne facture, ainsi que le grand marché aux olives enclavé dans une petite cour intérieure. Vous y trouverez une multitude de variétés d’olives, mais aussi de piments, de citrons confits et autres condiments. Un plaisir des yeux et des sens à ne pas manquer. Mais l’adresse la plus courue des Habous reste avant tout la plus ancienne pâtisserie de Casablanca, fondée en 1930, qui propose une très large variété de gâteaux marocains absolument succulents.

Vous y ferez un passage obligé avant d’aller boire un thé dans un café qui fait face au Tribunal administratif et d’achever votre promenade par la visite de la Mahkama du Pacha. Ce somptueux édifice achevé en 1952 dans la pure tradition hispano-mauresque, vaut définitivement le détour.

L’instaspot
à ne pas manquer

Les Tours Jumelles

Pour vos plus beaux clichés, direction les deux tours jumelles du boulevard Zerktouni, en haut desquelles se nichent un café et un restaurant panoramiques, offrant ainsi une vue impressionnante sur la ville, de jour comme de nuit.

Copyright © Office National Marocain du Tourisme, 2021